La France se … désengage !

Après la Présidence de la République, François Hollande a sauté sur une nouvelle … Présidence : celle de « La France s’engage ».

Certes elle est moins prestigieuse mais revendique de nobles ambitions : « poursuivre le projet initié par le gouvernement en 2014 en continuant à récompenser et accompagner chaque année les projets les plus innovants pour l’économie sociale et solidaire ».

La sélection se base sur quatre critères : l’impact social, l’innovation, le changement d’échelle et l’efficacité démontrée.

Au vu de ces éléments, l’équipe de Justice Deuxième Chance (J2C), sûre d’être en phase avec la demande, s’est empressée de postuler au concours national. Accompagner les personnes sous main de Justice pour éviter la récidive, quoi de plus noble comme mission d’utilité publique et à fort impact social ?

Avoir pour ambition de couvrir en deux ans la totalité des départements d’Ile de France pour sortir de la délinquance et de la récidive plusieurs centaines de candidats, n’est-ce pas suffisante pour La France s’Engage ?

Il faut croire que NON ! J2C a été balayé d’un revers de main au premier tour, comme la Fondation Agir contre l’Exclusion (sûrement pas assez d’impact social…) ou « Tous bénévoles » une plate-forme de 25.000 bénévoles prêts à s’engager pour soutenir l’économie sociale et solidaire (pas assez spectaculaire sûrement !)

Newsletter

Restez informé des actions J2C